L’essentiel à savoir sur les prothèses de hanche

La majorité de personnes se plaint de plus en plus de maladies articulaires. Ainsi, pour remédier à ces pathologies, les prothèses de hanches sont très sollicitées. Voici un article, qui vous fournit plus de renseignements ce sujet.

Que savoir sur la prothèse de hanche ?

La prothèse de hanche représente une opération chirurgicale assez complexe qui consiste à remplacer les articulations des hanches par des prothèses artificielles. Pour en savoir plus, allez sur https://santors.fr/mutuelle-senior/comparateur-de-mutuelles-sante-pour-senior/. Encore appelée prothèse totale de hanche, cette opération chirurgicale sert à renforcer considérablement la hanche. Puisque se trouvant au niveau du bassin et du fémur, la hanche est une articulation permettant non seulement de maintenir le poids du corps, mais rendant également facile la marche. Il faut noter que la prothèse de hanche est recommandée pour les personnes souffrantes de pathologies articulaires de la hanche. Il s’agit entre autres de la fracture du col de fémur, de l’ostéonécrose, de l’ostéoarthrite ou l’arthrose, les rhumatismes inflammatoires et autres.

Les étapes pour poser une prothèse de hanche

Pour réussir la pose de prothèse de hanche, il est essentiel de suivre certaines étapes incontournables. Ainsi, avant l’opération, le patient doit s’assurer de l’existence d’une maladie articulaire.  En dehors des symptômes, vous devez non seulement vous faire diagnostiquer par un chirurgien, mais également réaliser un bilan de santé complet sollicitant à la fois l’avis d’un anesthésiste et celui d’un cardiologue. De plus, pour avoir une idée précise sur la dimension de la prothèse de hanche à choisir, la radiographie ainsi qu’un prélèvement sanguin sont également exigés. En ce qui concerne l’opération proprement dite, il faut préciser qu’elle peut non seulement durer pendant 1h 15, mais s’effectuer sous anesthésie générale. Après l’épilation et la douche antiseptique, les spécialistes se chargent d’inciser les zones musculaires et la cuisse afin d’accéder à la hanche. Une fois à la hauteur de la hanche, les articulations endommagées sont retirées. C’est alors que la prothèse de hanche est minutieusement placée en veillant aux trois parties capitales à savoir la cotyle, la tige fémorale et la tête fémorale.

Quant à la phase après opération, elle se focalise sur les conseils à respecter pour la réussite de la pose de prothèses de hanche. Entre le respect des temps de repos, la progression des marches à l’aide de béquilles, vous devez bénéficier d’une rééducation dirigée par un kinésithérapeute.