Assurance décès : pourquoi y souscrire ?

En cas de disparition, l’assurance décès protège financièrement la famille du défunt. L’assuré verse quotidiennement de son vivant une cotisation. Il désigne une personne qui bénéficiera de ce capital à sa mort. L’assurance décès présente plusieurs autres avantages qui méritent d’être connus de tous. Découvrez dans cet article, pourquoi vous devez souscrire à l’assurance décès.

Assurance décès : de quoi s’agit-il ?


L’assurance décès permet de prendre en charge efficacement le décès d’un proche qui a souscrit à cette assurance. En cas de décès de l’assuré, le bénéficiaire notifié sur le contrat recevra un capital sous forme de rente. Un tour sur notre site vous permettra d’avoir plus d'infos sur les assurances.
Les contrats d’assurance décès existent sous deux formes. Le premier type est l’assurance temporaire décès. Cette dernière garantit le versement d’un capital si l’assuré décède avant la fin du contrat. Ce dernier est annulé si passé cette date, l’assuré est toujours en vie. Le deuxième type est l’assurance vie entière qui couvre l’assuré, quelle que soit la date du décès. Notez que l’assurance décès est différente des assurances vie et d’obsèques. Le bénéficiaire direct de l’assurance décès reçoit son capital exonéré de droits de succession et de taxes.

Assurance décès : garanties et clauses


Outre le versement d’un capital garanti, l’assurance décès offre plusieurs autres avantages. Certains contrats comportent des garanties de couverture de l’incapacité et de l’invalidité. Une variété de risques peut être couverte : invalidité permanente totale ou partielle, incapacité temporaire totale et perte totale ou irréversible d’autonomie. Des garanties de versement de rente éducation peuvent être octroyées. Elles permettent de financer les études des enfants.
Certains critères d’exclusions de garanties sont également présents au niveau de ce type d’assurance. Ce sont en effet des circonstances ou situations dans lesquelles le contrat peut être annulé. Il s’agit généralement des cas de suicide de l’assuré, des accidents liés à l’alcool, etc.

Assurance décès : quand y souscrire ?


Vous devez réfléchir assez tôt à la souscription au contrat d’assurance décès. Les montants des cotisations varient en fonction de votre âge et de votre état de santé. Ce type d’assurance n’est plus valable après 65 ans. Vous pouvez souscrire à l’assurance décès en même temps qu’un prêt immobilier. L’avantage est que la famille peut garder le logement sans avoir à payer les dettes contractées pour son acquisition en cas de décès. Votre crédit immobilier sera remboursé par votre assureur.